Le Bureau du Commissaire au droit à l’information et à la protection des données personnelles a conclu les activités de la composante « Renforcement des capacités de mise en œuvre du cadre juridique relatif à la protection des données personnelles », qui fait partie du projet de jumelage « Renforcement des institutions pour l’alignement sur l’acquis de l’Union en matière de protection des données à caractère personnel ”. Un voyage d’étude virtuel de 4 jours a été réalisé avec des institutions mettant en œuvre le projet : l’Autorité italienne à la protection des données (Garante per la Protezione dei Dati Personali), l’Institut autrichien des droits de l’homme « Ludwig Boltzmann » (BIM), CSI-Piémont en Italie et le Bureau du Commissaire.

Au cours des deux premiers jours, l’activité s’est concentrée sur l’histoire de l’établissement, le rôle et les fonctions de l’autorité homologue italienne – en particulier les tâches du département des technologies de l’information, et les pouvoirs et l’organisation de l’enquête administrative. En outre, plusieurs autres sujets ont été abordés, notamment « vie privée par rapport à la protection des données », les médias et les réseaux sociaux, les secteurs de télécommunications et du marketing, ainsi que la cyberintimidation. Dans la seconde moitié de l’activité, l’accent a été mis sur l’expérience autrichienne dans l’application de la législation sur la protection des données personnelles. Les intervenants étaient tous des experts renommés du domaine, des ministères de la justice et des affaires intérieures ainsi que des cours suprêmes administratives et fédérales. La jurisprudence et la prise de décision pertinentes ont été introduites au moyen de cas pratiques, en mettant l’accent sur le renforcement de la responsabilisation des responsables de traitement et des sous-traitants.

De plus, dans le cadre du projet de jumelage, le Bureau du Commissaire organisera en juillet 2021, 4 webinaires avec des représentants d’institutions publiques, d’entreprises privées ou d’organisations de la société civile et des médias, visant à présenter à ces groupes cibles de manière plus approfondie la nouvelle loi sur la protection des données personnelles.