Le Commissaire au droit à l’information et à la protection des données personnelles a lancé la mise en œuvre de la troisième composante du projet de jumelage « Renforcement institutionnel pour l’alignement de la législation relative à la protection des données personnelles avec l’acquis de l’UE ». L’objectif de cette composante est l’introduction du personnel du Commissariat avec le nouveau cadre réglementaire dans le domaine de la protection des données personnelles et la sensibilisation des responsables de traitement publics et privés sur la mise en œuvre avec responsabilité de celui-ci (activités de diffusion).

Une première activité de diffusion a été organisé en coopération avec l’École albanaise d’administration publique (ASPA) et a réuni plus de 60 représentants d’institutions centrales et indépendantes. Cette activité a porté sur les nouveautés de la nouvelle législation relative à la protection des données personnelles, qui est alignée avec le Règlement général de l’UE sur la protection des données (RGPD) et la directive Police-justice ; l’impact de ces nouvelles règles de protection des données sur les institutions de l’administration publique et l’élargissement de l’éventail des droits des personnes concernées.

Les intervenants comprenaient des experts des partenaires du projet : l’Autorité italienne de protection des données (Garante per la Protezione dei Dati Personali), le CSI – Piemonte Italie, l’Institut autrichien des droits fondamentaux et humains « Ludwig Boltzmann » (BIM) et le Bureau du Commissaire.