S’est tenue la 39ème Conférence internationale des commissaires à la protection des données et à la protection de la vie privée intitulée «Connecter l’Ouest avec l’Est dans la protection et le respect de la vie privée des données» (ICDPPC).

La Conférence a adopté trois documents importants: “Résolution sur les véhicules automatisés et connectés”; «Résolution sur la coopération internationale des organismes d’application de la loi» et la «Résolution sur la collaboration entre les autorités de protection des données et les autorités de protection des consommateurs pour une meilleure protection en ligne des citoyens et des consommateurs». Ces documents visent à unifier les normes de supervision dans les domaines pertinents. Lors de la session fermée de la Conférence, un sujet important a été abordé concernant «le partage des informations de part des gouvernements – la protection des données sensibles, la prévention de la discrimination et la gestion des risques». Des représentants des Autorités de la protection des données, de diverses agences gouvernementales, de la société civile, du monde universitaire et du secteur privé ont discuté de différents aspects et expériences concernant la collecte, le traitement et l’échange de données; sur l’éthique pertinente de ce processus; l’intérêt public; la transparence, etc.

114 Autorités membres de la Conférence ont voté à l’unanimité pour l’admission de cinq nouveaux membres, sur certains amendements au Règlement intérieur de la Conférence, et sur la nouvelle Présidence et les membres du Comité exécutif. En outre, plusieurs rapports de groupes de travail ont été approuvés: «Sur l’éducation numérique» – où le Commissariat Albanais a apporté sa contribution, «Les indicateurs de la protection des données», «Vie privée et action humanitaire», «Coopération internationale pour l’application de la loi» et «Futures dimensions et adhésions à la conférence”. La proposition du Comité exécutif concernant la désignation des deux prochains hôtes de la Conférence a également été approuvée. Par conséquence, la 40ème édition sera co-organisée par le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) et la Commission de protection des données personnelles de la Bulgarie en octobre 2018, tandis que la 41ème édition sera organisée par le Commissaire de droit à l’information et à la protection des données en Albanie, au cours du dernier semestre de 2019.

La session ouverte de la Conférence a réuni des représentants et des invités de différentes institutions, universités, organisations à but non lucratif et entreprises à travers le monde. L’objet de cette session était l’évaluation de différents modèles réglementaires; l’amélioration de la coopération internationale à l’intérieur et entre les continents, ainsi que le traitement des données dans l’environnement numérique. Au cours des quatre dernières décennies, la Conférence internationale a joué un rôle de premier plan dans la politique de protection de la vie privée et a constitué un point focal dans la mise en place et l’amélioration des normes juridiques en matière de protection des données.