Aujourd’hui a a eu lieu la cérémonie de signature de l’accord de coopération entre l’Autorité d’Information sur les Dossiers de Sigurimi et le Bureau du Commissaire du Droit à l’Information et la Protection des Données Personnelles. Le document a été signé par les chefs d’institutions, Mme Gentiana Sula et M. Besnik Dervishi.

Cet accord est un instrument pour une plus grande transparence, en tant que modèle pour une société ouverte et démocratique, où les droits et les libertés de l’homme constituent son base solide. Le Bureau du Commissaire s’engage à partager les connaissances et les pratiques les plus avancées en matière de protection des données personnelles, tandis que l’Autorité d’Information sur les Dossiers de Sigurimi, en tant que jeune institution, garantit que ce processus se déroulera en plein respect de la vie privée, sans préjudice à l’intérêt public.

La dirigeante de l’Autorité, Mme Sula, a affirmée que « cet accord va garantir que le processus de l’information sur les dossier de l’ancien Sigurimi, sur lequel il y a des expectatives et une sensibilité élevée, sera accompli suivant les normes les plus élevées». De son coté, le Commissaire Dervishi a souligné que « la législation en vigueur concernant les domaines de compétence des deux institutions, garantit une surveillance complète de la mise en œuvre des droits individuels dans une société démocratique en développement ».

L’accord prévoit également la rédaction d’avis sur les diverses lois et réglementations; échange d’informations en fonction des activités respectives de nos institutions; l’organisation d’activités conjointes ou la préparation et l’échange de publications. Un aspect important de cet accord est le programme de transparence de l’Autorité d’Information sur les Dossiers de Sigurimi, en raison de son statu unique, dont le Bureau du commissaire assistera à son élaboration. L’accord favorise une culture d’inclusion en ce qui concerne la reconnaissance et l’exercice des droits des citoyens.