Le Commissaire au Droit à l’Information et à la Protection des Données Personnelles, M. Besnik Dervishi, s’est rencontré avec le Vice-président du Parlement Européen, M. Fabio Massimo Castaldo. Dans l’éventail de ses responsabilités en tant que vice-président, il compte notamment les droits de l’homme et la démocratie.

Le Commissaire Dervishi a brièvement exposé les principaux objectifs et réalisations au cours des activités de l’Autorité. Le contrôle de l’application de la loi relative au droit à l’information a entraîné une transformation qualitative de la transparence des autorités publiques. Ce travail systématique apporte une contribution essentielle à la lutte contre la corruption, qui est l’une des priorités essentielles définies par l’Union européenne pour notre pays dans le cadre du processus d’intégration. La réunion a ensuite exploré le domaine de la protection des données à caractère personnel, le niveau satisfaisant institutionnel et administratif acquis par le Bureau du Commissaire, ainsi que les normes actuelles du cadre juridique albanais. Il a en outre souligné les mesures prises en vue de la transposition complète du nouveau cadre réglementaire européen dans notre droit national, à savoir le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et la Directive relative à la Police (2016/680).

Le Vice-président Castaldo a salué le progrès accomplis et la consolidation du rôle des institutions indépendantes, leur contribution essentielle à l’intégration européenne du pays. Dans ce contexte, dans le cadre de la mise en œuvre du RGPD, il a souligné l’importance de trouver le juste équilibre entre le développement économique et social et la protection des droits et libertés fondamentaux des citoyens. “Cela prend plus d’importance si l’on se réfère à l’activité économique menée par les États membres en Albanie dans des secteurs spécifiques, ou lorsque les citoyens européens en sont les bénéficiaires éventuels” – a souligné M. Castaldo. Enfin, le Vice-président du Parlement Européen a offert son soutien vis-à-vis les projets futurs présentant un intérêt pour l’intégration européenne.