Le chef de la Délégation de l’Union Européenne en Albanie, M. Luigi Soreca, a été reçu aujourd’hui par le Commissaire au Droit à l’Information et à la Protection des Données Personnelles, M. Besnik Dervishi. Cette rencontre était axée sur les activités de l’Autorité dans le cadre de la supervision des législations sur le droit à l’information et sur la protection des données à caractère personnel; le processus d’intégration en ce qui concerne l’alignement du cadre réglementaire albanais avec le droit européen en matière de protection des données; et la planification de la 41e Conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée, qui se tiendra à Tirana les 21-24 octobre 2019.

Le Commissaire Dervishi a souligné que l’Autorité a été créée en tant que réflexion de la volonté et du soutien de l’Union européenne à l’Albanie. Il a ensuite présenté les principales réalisations et les activités du Bureau du Commissaire au cours des dernières années. Il a souligné que l’entrée en vigueur de la loi n ° 119/2014 relative au droit à l’information a essentiellement modifié le paysage de la transparence des pouvoirs publics albanais, tandis que la loi n ° 9887/2008 relative à la protection des données à caractère personnel constitue désormais un instrument testé et fiable pour garantir la vie privée des citoyens. Le Bureau du Commissaire commencera prochainement à mettre en œuvre un projet de jumelage dans le cadre de l’IPA 2017 «Renforcement des institutions pour l’alignement sur l’acquis de l’UE et capacités accrues à respecter les critères économiques en matière de protection des données». Ce projet permettra la transposition complète du Règlement Général de l’UE sur la Protection des Données (RGPD) et de la Directive de la Police (2016/680), garantissant ainsi le respect des normes les plus strictes pour les citoyens dans le domaine. Le Commissaire Dervishi a présenté à M. Soreca les préparatifs menés jusqu’à présent pour la 41e Conférence Internationale (ICDPPC).


L’Ambassadeur Soreca a apprécié l’activité du Bureau du Commissaire et confirmé le soutien de la Délégation vis-à-vis du notre institution à l’avenir. Il a ensuite souligné que la protection des données à caractère personnel contribuait en soi dans le cadre du processus de l’état de droit en Albanie. Selon le chef de la Délégation, les défis de l’ère numérique sont divers et la transposition de la nouvelle législation européenne en la matière dans le cadre réglementaire albanais est très significative, pour lequel l’UE a approuvé le projet relatif d’un montant de 400 000 euros. En outre, l’Ambassadeur a souligné l’importance du renforcement de la coopération entre les institutions judiciaires et de police albanaises avec leurs homologues européens. Enfin, M. Soreca a enfin accentué que l’organisation de la 41e Conférence Internationale (ICDPPC) à Tirana l’octobre prochain reflétait la consolidation du rôle du Bureau du Commissaire, tant dans le pays qu’à l’étranger.