A l’initiative de la Commission Fédérale de Protection des Données et de l’Access à l’Information, s’est tenue à Berlin une réunion de 2 jours qui avait pour but l’échange des idées et des modèles pour la création de normes unifiées concernant le droit à l’information. Des experts allemands et européens ont discuté pendant cette réunion sur les diverses approches législatives de l’accès à l’information, en termes comparatifs. Les groupes de travail ont discuté à travers des cas concrets, la possibilité d’améliorer les pratiques en matière d’information pour les citoyens, les associations de la société civile ou de promouvoir le journalisme d’investigation.

Lors de cette réunion, le Bureau du Commissaire a présenté la pratique albanaise et l’innovation apporté par la loi “Sur le droit à l’information» qui consiste en un changement de la mentalité et de la culture administrative publique. Au cours des 2 derniers années de sa mise en œuvre, plusieurs problèmes ont été rencontrés, qui viennent d’êtres abordés à travers l’engagement constructif de toutes les institutions de l’Etat. Le rôle actuel et le travail du Bureau du Commissaire a été apprécié par les autorités homologues, également dans le cadre du processus d’intégration européenne du pays.

De nombreux pays européens comptent depuis longtemps d’une tradition consolidée en matière de droit à l’information et des institutions de contrôle qui garantissent la mise en œuvre de ce droit. Les participants ont convenu sur l’approbation d’une résolution, qui fait appel à tous les acteurs institutionnels nationaux, afin d’engager plus de fonds budgétaires et de ressources humaines nécessaires pour la mise en œuvre effective de ce droit. Dans le même temps, ils ont invité les parlements et les gouvernements des pays qui n’ont pas encore adopté une législation réglementaire dans ce domaine, de faire des efforts pour en approuver la législation pertinente dès que possible. Une société juridique et démocratique fonctionnelle ne peut pas être comprise sans le droit à l’information et la transparence des autorités publiques.